Vallouise  Magazine

Informations et Renseignements sur la Vallouise et le Pays des Écrins

 

Nouvelles

Pays des Écrins

Provence-Alpes-Côte d'Azur

En finir avec l'acronyme « Paca »

_______________

À l'occasion de la 29e Fête du peuple provençal à Tallard, l’Unioun Prouvençalo aborde le sujet de l'acronyme « Paca », ce qui a conduit l'e-media 05 à poser la question : Pour bannir l’acronyme Paca, faut-il donner à la région le nom de Provence ?

_______________

L'acronyme « Paca » est "horrible", nous sommes d’accord, mais il s’est imposé et on s'y est habitué. « Provence-Alpes-Côtes-d'Azur » se veut représentatif de toutes les composantes de la région et… chante bien, mais il est effectivement trop long. La toponymie nous apprend que les locuteurs vont toujours vers la simplicité et que tous les noms de lieux se sont simplifiés au fil du temps. Celui-ci n’y échappe pas, d’où l’acronyme.

Mais, ce débat récurrent commence à être pénible car il est abordé de la plus mauvaise des façons : d’une part sous l’angle du rejet de l’acronyme et d’autre part par le petit bout de la lorgnette avec la volonté, à la fois réductrice, hégémonique et infondée, d’imposer le nom « Provence ». En effet, si le nom doit changer, il ne peut évidemment être question du seul « Provence » qui n’est qu’une des composantes de la région, en termes géographique, historique, linguistique et touristique. D’une part, la géographie et l’histoire se rejoignent dans le fait qu’une grande partie des Hautes-Alpes n’a jamais été provençale, mais dauphinoise. De même les Alpes-Maritimes. D’autre part, on ne parlait pas le provençal dans les Hautes-Alpes et dans les Alpes maritimes, mais l’occitan alpin et le nissart. Enfin, le nom « Provence » ne saurait être représentatif à lui seul de la diversité touristique de la région. Il faut en effet regarder un peu plus loin que le bout de son nez et tenir compte de l’impact du nom sur la communication touristique. L’adopter porterait un coup fatal au tourisme dans les Alpes du Sud (1). Cet argument à lui seul clôt en quelque sorte le débat. D’ailleurs, soit on le tranche une bonne fois pour toutes, soit on arrête.

_______________

La réponse à la question initiale « Pour bannir l’acronyme Paca, faut-il donner à la région le nom de Provence ? » est donc catégoriquement NON.

Pour bannir l'acronyme « Paca », il suffit de ne pas l'utiliser. Point. Ni acronyme « Paca », ni abréviation « PACA », mais « Provence-Alpes-Côte d’Azur » (2).

Donc, à chacun d’entre nous, et surtout aux médias, de ne pas/plus tomber dans la facilité, en employant soit l’acronyme, soit l’abréviation. Le nom de la région est simplement « Provence-Alpes-Côte d’Azur », comme celui de l'actuelle région au nord est « Rhône-Alpes » et non RA ou R-A (comme on le voit parfois). On se fait finalement du tort en n’appelant plus/pas les choses par leur nom. Donc, je bazarde les acronymes et abréviations géographiques  Paca, PACA, AHP, H-A, ABC, PSV, etc. (3), mais garde 04, 05 et les abréviations (ou sigles) d’organismes (après les avoir éventuellement définies), en espérant que beaucoup feront dorénavant de même.

« Pour bannir l’acronyme Paca, il suffit d’appeler la région par son nom. » C'est simple !

_______________

Vallouimages

Vallouise, 05 juin 2015 ; révisé 21 octobre 2015.

_______________

Notes :

(1) Les stations de sports d'hiver pèsent 687 M€ et près de 12.000 emplois dans les Hautes-Alpes. Dans cette activité économique, le chiffre d’affaires des remontées mécaniques pèse 15%. Autrement dit, lorsqu’un euro est dépensé dans les remontées mécaniques, l’effet de levier permet de générer 6,5 € de retombées. Et environ 10,5% des dépenses des séjournants sont réalisées en dehors des stations (hors retombées indirectes liées aux salariés et aux commerçants des stations). [note rajoutée le 21 octobre 2015, d'après L'e-media]

(2) On est passé du nom officiel « Provence-Alpes-Côte d’Azur » à l'abréviation « PACA », avec conservation des majuscules des noms propres abrégés, puis à l'acronyme « Paca ».

(3) avec des exceptions du type « USA » ou « Bénélux ».

_______________

Articles connexes :

Article de l'e-media 05 : Pour bannir l’acronyme Paca, faut-il donner à la région le nom de Provence ?

_______________

 

Nouvelles

Pays des Écrins

 

Première version Dernière version Dernière correction
Juin 2015 Juin 2015 Octobre 2015