Vallouise  Magazine

Informations et Renseignements sur la Vallouise et le Pays des Écrins

 

Nouvelles

Pays des Écrins

Tourisme alpin

« Ski sous cloche »

_______________

Les collectivités et les stations ont vivement réagi à la panique qui les a saisies lors des dernières vacances de Noël où la neige a fait défaut. Elles ont massivement investi dans la production de neige artificielle, dans les Alpes du Nord comme dans les Alpes du Sud. Mais une nouvelle étape semble se profiler : des pistes de ski couvertes pour du « ski sous cloche ». C'est le projet de la station de Tignes qui s'apprête à investir 62 M€ dans un ski-dôme pour offrir aux skieurs une piste indoor  de 400 m de long sur 50 m de large avec une dénivelée de 142 m. Le projet a été soumis le 25 novembre à la commission Unités touristiques nouvelles (UTN) du Comité de massif des Alpes qui l'a approuvé. La décision finale appartient maintenant au préfet de région coordinateur de massif.

_______________

La commune de Tignes présente son projet, nommé Ski-line, comme étant « en accord total avec les nouvelles tendances de consommation des loisirs en montagne. Il apporte le niveau de service sur mesure en montagne en gommant tous les aspects rudes et rebutants que ce milieu englobe (froid, pente, difficulté, etc.). Il permet de vivre une expérience de pleine nature dans un cocon de confort et de services intégrés. » On appréciera « une expérience de pleine nature » indoor !

Pour compléter le projet, l'infrastructure inclura une piscine avec une vague pour surfeur.

_______________

Ce « ski sous cloche » est la première étape avant la délocalisation du ski puisqu'avec une structure indoor il n'y a plus besoin de montagne. À quand du « ski sous cloche » à Biarritz, par exemple ? Car si on veut éviter « les aspects rudes et rebutants que ce milieu englobe (froid, pente, difficulté, etc...) », autant aller ailleurs qu’en montagne. Finalement n'importe où et notamment près des grands centres urbains.

L'étape ultérieure sera la dématérialisation du ski, pour éviter la consommation d’espace.

Si ce concept de « ski sous cloche » se généralise hors de la montagne, il va falloir repenser l'immobilier des stations, devenu superflu, et arrêter la montée en altitude des remontées mécaniques, puisqu'on pourra les mettre sous cloche en vallée, et même ailleurs  ;) .

Bien sûr, entre temps, d'autres stations vont se lancer dans des projets de « ski sous cloche » car il y fait froid aussi et qu'elles rêvent de même de mettre les skieurs sous cloche l'été, mais encore une fois ce sera également possible de partout.

_______________

Vallouimages

Vallouise, 29 novembre 2016.

_______________

Notes :

...

_______________

Références :

Antoine Chandellier et Alfred Perrier, Face au réchauffement climatique, jusqu'où artificialiser les versants, Le Dauphiné Libéré, 24 novembre 2016.

 _______________

Articles connexes :

_______________

Liens connexes :

L'interview complète sur Dici TV.

_______________

 

Nouvelles

Pays des Écrins

 

Première version Dernière version Dernière correction
Novembre 2016 Novembre 2016 Décembre 2016