Vallouise  Magazine

Informations et Renseignements sur la Vallouise et le Pays des Écrins

 

 

Version imprimable :

...

 

______________________

______________________

 

Accueil

Nouvelles

Pays des Écrins

Pays des Écrins

Histoire d'eau (1)

_______________

Voici deux scénarios possibles d'une tragi-comédie en 3 actes dont le Pays des Écrins a le secret.

Scénario catastrophe, contre scénario vertueux, lequel a-t-il le plus de chance de se produire ?

_______________ 

1er acte : une commune fort pourvue en excellente eau souhaite la vendre en bouteille.

Scène 1 : trouver un investisseur pour prendre le risque financier ne fut pas simple, mais après de longues tractations, commune et communauté de communes en dénichèrent un et on arriva à un accord de répartition 80/20 des royalties approuvé par les mandataires de la dite commune.

Scène 2 : las, le conseil de la commune désavoua l'accord conclu par ses mandataires et voulut d'abord la totalité des royalties, puis exigea une répartition 90/10. 

Scène 3 : les mandataires désavoués et penauds échouèrent à faire modifier la répartition par leurs collègues communautaires et votèrent même la répartition 80/20 décidée initialement.

Scène 4 : le conseil municipal se retrouva alors placé devant un cruel dilemme, soit avaler son chapeau et entériner l'accord signé par ses mandataires, soit maintenir ses exigences au risque de voir l'investisseur s'en aller trouver ailleurs une meilleure source.

On supposera que dans sa grande sagesse le conseil municipal préféra ingérer son chapeau et valider le projet qui fut donc derechef lancé.

_______________

2e acte : très vite, les premières difficultés apparaissent, l'investisseur trop ambitieux se retrouve devant des difficultés financières qui l'amènent à contraindre les collectivités à accepter une baisse substantielle des royalties qu'elles auraient dû percevoir.

3e acte : les difficultés continuant à s'aggraver, l'affaire est reprise par un concurrent plus solide qui contraint cette fois les collectivités à le subventionner au nom du maintien de l'emploi. De royalties, il n'est plus question ou alors repoussées aux calendes grecques.

Pour mémoire, ces 2e et 3e actes sont inspirés de l'évolution réelle de la situation dans une autre commune du département.

_______________ 

Le scénario précédent est quand même un peu dérangeant. Et si les études de marché avaient été faites sérieusement et si le business plan n'avait pas, pour une fois, surestimé le chiffre d'affaires et minimisé les besoins en trésorerie ? Et si le business plan, au lieu d'être volontariste comme d'habitude, était tout simplement réaliste ?

Alors, avec tous ces « si », le scénario pourrait être :

2e acte : le projet se déroule conformément aux prévisions. La production a démarré à la date prévue, les ventes se développent et tout le monde est content.

3e acte : les ventes dépassent toutes les espérances, mais la production ne suit pas. Il faudrait une autre source et une autre ligne d'embouteillage. Chaque commune propose sa source. Une est retenue mais elle n'est pas suffisante et il faudrait aller en chercher une plus importante dans la vallée d'à-côté. Il faudrait aussi investir mais ailleurs. Voyant un danger de transfert de production, les collectivités s'y refusent et forcent l'entreprise à rester sur le territoire et à limiter sa production, tout en modernisant l'outil.

_______________ 

Scénario catastrophe, contre scénario vertueux, lequel a-t-il le plus de chance de se produire ?

_______________

Vallouimages

Vallouise, 01 avril 2013

 

Voir aussi :

Histoire d'eau (2)

L'eau de Vallouise embouteillée à l'Argentière

 

Home  Accueil  Sommaire
  Vallouimages  

 

Fermer

 

 

Première version Dernière version Dernière correction
01 avril 2013 01 avril 2013 01 avril 2013

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

 

Version 1.00

Octobre 2004